Conjecture de Beraha pour les cycles (French)

Requires a Wolfram Notebook System

Interact on desktop, mobile and cloud with the free Wolfram CDF Player or other Wolfram Language products.

Requires a Wolfram Notebook System

Edit on desktop, mobile and cloud with any Wolfram Language product.

Le polynôme chromatique d'un graphe donne le nombre de façons de colorier le graphe avec couleurs, sachant que deux sommets reliés ne peuvent pas avoir la même couleur.

[more]

La conjecture de Beraha (due à Tutte) dit que tout nombre de Beraha est racine d'un polynôme chromatique, ou au moins limite d'une suite de racines d' une famille de polynômes chromatiques.

Pouvoir manipuler facilement la classe des cycles permet de conjecturer les résultats inédits suivants, qu'il est ensuite facile de prouver mathématiquement:

1) B(4) est racine du polynôme chromatique de tout cycle impair;

2) Pour les cycles d'ordre pair, soit la racine de plus grande partie réelle et de partie imaginaire positive, et soit , sa complexe conjuguée. Alors les suites et convergent vers quand . Donc est aussi limite de deux suites différentes de racines de polynômes chromatiques.

[less]

Contributed by: Jacqueline Zizi (March 2011)
Open content licensed under CC BY-NC-SA


Snapshots


Details



Feedback (field required)
Email (field required) Name
Occupation Organization
Note: Your message & contact information may be shared with the author of any specific Demonstration for which you give feedback.
Send